De l’outil aux machines

Pour aborder les techniques, il faut distinguer et toujours garder à l’esprit la structure suivante :

  • Inventivité/créativité
  • Les outils
  • Les machines
  • La méthodologie de conception/réalisation

On ne connaît réellement des techniques que lorsqu’on les pratique. De nos jours, une séparation s’est produite entre ceux qui font et ceux qui disent comment faire. C’est l’évolution logique des choses dans un processus de mentalisation (excessive), mais c’est un problème car de plus en plus de « donneur d’ordre » n’ont aucune idée des contraintes réelles de production. Il y a, au sein de l’humanité, des réalisations concrètes un « savoir faire » qui n’est perçu qu’en le faisant soi-même.

Définition de la technologie

La technologie est plus qu’une technique et moins qu’une science. La technologie est une science appliquée qui prend pour objets les produits ou les procédés de l’industrie humaine.

Le mot technique est issu du latin (1684) de technicus comme « maître d’un art, spécialiste »

Emprunté au grec tekhnikos (propre à une activité réglée et nécessitant de l’habilité) de tekhnê (savoir faire dans un métier technique ou simple manière de faire), cette terminologie est associé à ars (latin, art) qui est opposé chez Platon à phusis (nature, physique) et à epistêmê (savoir, épistémologie). De là émerge la bifurcation entre les sciences cosmologiques et les sciences noologiques. Tekhnê est donc primitivement associé à l’indo-européen qui a fourni le sanskrit taksati pour construire et taksan pour charpentier.

Le mot technologie est issu du grec tardif tekhnologia comme « traité ou dissertation sur un art et les règles pratique pour l’exploiter ». Composé de tekhnê (savoir faire) et logos (discours) la technologie s’éloigne de l’artisanat au début du XIXe siècle pour désigner une « terminologie technique ». La technologie est donc la science des « arts techniques » mais elle perd de son aspect général avec le pragmatisme anglais de technology qui en limite la portée dans une « technique de pointe, moderne et complexe ».

Selon Beckmann (1777), « la technologie est la science qui enseigne la transformation des produits naturels ou la connaissance des métiers ».

Selon Ampère (1800), « la technologie (science de 1er ordre) est élémentaire (technographie et cerdoristique industrielle) ou comparée (économie industrielle et physique industrielle).

Auteur de l’article : Patrice PORTEMANN